Le Forum Génération Egalité de Mexico

Ces quelques lignes ont pour but de vous faire voyager à 9000km d’ici, à Mexico où s’est tenu le Forum Génération Égalité de Mexico, les 29, 30 et 31 mars dernier. Cet évènement mondial en partenariat avec la société civile est organisé par ONU Femmes avec le soutien des gouvernements de la France et du Mexique. 25 ans après la Quatrième conférence mondiale entre les femmes et les hommes qui a entraîné l’adoption de la Déclaration et le Programme d’action de Pékin, cet événement a pour objectif de faire le point sur la situation et de proposer des actions concrètes en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Même en ligne, tout est organisé comme si nous y étions. La reconstruction du hall d’accueil en réalité virtuelle laisse deviner le brouhaha de la foule et invite à l’échange, même derrière son écran. Il est possible de prendre un café virtuel autour de thématiques variées, toujours en rapport avec l’égalité: les échanges sont riches.

Dans mon studio parisien, je me visualise assez bien jetlagée de mon vol depuis Paris, arborant fièrement mon badge Plan International France, membre du Plan des jeunes, à la recherche de l’auditorium Malala Yousafzai où se déroule la cérémonie d’ouverture.

António Guterres, le Secrétaire Général des Nations Unies, ouvre le bal et rappelle l’importance de la réduction des inégalités qui in fine permettent de garantir la paix mondiale. Le Gouvernement mexicain se félicite de l’organisation de ce forum et Emmanuel Macron réitère les engagements de la France sur le sujet. Impressionnante, cette cérémonie d’ouverture.

Le programme est chargé, les sessions toutes plus intéressantes que les autres. La première à laquelle je participe s’intitule Les femmes et le leadership transformateur pour l’égalité des générations. On y retrouve des femmes influentes telles qu’Aminata Touré la Première Ministre du Sénégal, Helen Clark autrefois Première Ministre de Nouvelle Zélande et d’autres encore. Toutes rappellent que les compétences d’un.e leader ne dépendent pas de son genre. Parmi les panélistes, une retient mon attention : Inès Yabar. Elle est activiste et engagée pour l’égalité. Elle n’a pas l’air beaucoup plus vieille que moi (après un rapide coup d’œil sur son profil linkedin, il s’avère que nous avons suivi la même formation, la classe !). Elle me conforte dans mes convictions : l’engagement paie, ensemble nous pouvons y arriver.

Puisqu’il faut tenter de voir le positif dans toutes les situations, le format distanciel a cet avantage de permettre la participation à des évènements autrement inaccessibles lorsqu’ils se situent à des milliers de kilomètres. Les speakers me paraissent presque plus accessibles sur mon écran qu’à l’autre bout d’un amphithéâtre de 1000 personnes (spoiler alerte : même les personnes haut placées de l’ONU oublient d’activer leur micro quand elles prennent la parole sur zoom).

Cet événement enrichissant marque en réalité le lancement du Forum qui connaîtra son point culminant en juin prochain à Paris (ou sur vos écrans).

On se retrouve donc dans quelques mois pour la suite…

Marie Goasampis, membres du Plan des Jeunes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.